Le car venait de prendre la direction de Naples, et je repensais à l'excellente émission Des racines et des ailes dont l'un des numéros traitait de cette ville. Le reportage montrait que de nombreux trésors se trouvaient derrière des portes banales et sans indication que seuls des initiés connaissaient. Qu'allions nous voir ? Je devais me rendre vite à l'évidence que notre visite ne serait pas du tout comme dans l'émission, mais presque complètement en extérieur. Pour des amateurs d'art et d'histoire comme nous, c'est l'une des villes les plus difficiles à appréhender. Les styles grecs, romains, italiens, français, espagnols et quelques autres se bousculent sur quelques hectares et plus de 2 500 ans (1). Nous avions donc une seule journée pour tout survoler. Cela incite à revenir !

D'après les spécialistes l'origine de la ville est assez floue. On sait qu'au VIIe siècle avant notre ère, des colons grecs fondèrent une cité appelée Parthénopé. Selon la légende une sirène portant ce nom serait tombée amoureuse d'Ulysse. Devant l'indifférence de celui-ci, elle aurait mis fin à ses jours en se jetant dans la baie de Naples. Plus tard vers 475 avant J-C, suite à des invasions venues de Cumes (2), la ville prit le nom de Néapolis (Nouvelle ville). Avec le temps ce nom a évolué en Napoli. Strabon (3) donne des indications intéressantes sur la fondation de la ville (Strabon, IV,7 à 12).  

Vestige de l'ancienne enceinte grecque de la ville.

DSC02496


Le château de l'Oeuf (Castrum ovi en latin, Castel dell'Ovo en italien)

C'est ici que le corps inerte de Parthénopé serait venu s'échouer. Au 1er siècle avant J-C, le site aurait été occupé par le castellum Lucullanum, résidence secondaire d'un consul romain Lucius Licinius Lucullus. Plus tard en 476, la résidence servit d'exil au dernier empereur romain d'occident Romulus Augustule. Après 492, cet endroit sera transformé en monastère.

D'où vient ce nom ? D'après la légende, Virgile (4) aurait fait croire à la population de Naples qu'un sorcier aurait déposé un œuf magique sous les fondations du château afin de soutenir la construction. Le jour où il disparaitrait, la forteresse suivi de toute la ville de Naples s'effondreraient. Jeanne 1ère de Naples de la famille d'Anjou fut accusée d'avoir volé l'œuf et rendue responsable de tous les maux de la ville.

Elle sera reconstruite par les normands au XIIe siècle. Pierre 1er d'Aragon lui donnera sa forme actuelle.

NAPLES___Ch_teau_de_l_oeuf


Le château neuf (castel Nuovo) 

Il représente la période angevine qui se situe entre 1266 et 1441. Il a été édifié par des architectes français dans la deuxième moitié du XIIIe siècle sur ordre de Charles 1er d'Anjou (5). Il est connu également sous le nom de château d'Anjou (castel angioino) pour le distinguer des deux châteaux existants, de l'Oeuf et de Capoue. J'ai lu que la construction n'avait duré que 3 ans de 1279 à 1282 sans aucune référence. Ceci me semble très peu. Charles 1er n'y vécut quasiment jamais.

Au contraire de son père, Charles II d'Anjou (6) y réside jusqu'à sa mort. Il entreprend des transformations et l'agrandit. Dans la ville, il lance un programme de nouvelles constructions. Des églises sortent de terre, les saints locaux sont favorisés. Un nouvel hôpital voit le jour. Il encourage le commerce et l'industrie. Son fils Robert 1er d'Anjou (7) continue son œuvre. Artiste, il fait appel à Giotto pour une fresque dans la chapelle palatine du château. Entre Robert 1er et René d'Anjou (8) plusieurs souverains seront à l'origine d'une ère d'instabilité très importante. Selon le testament de sa cousine Jeanne II, René hérite du royaume de Naples, mais les combats reprennent entre Anjou et Aragon. Finalement, il rentre en France en 1441 abandonnant définitivement le royaume de Naples.

DSC02541___NAPLES___Ch_teau_de_la_famille_d_ANJOU_lorsqu_elle_r_gnait_sur_la_ville

Plus tard à l'époque aragonaise (1), Alphonse d'Aragon (9) décide de transformer complètement le château. Il mandate un architecte aragonais pour s'occuper de cette tache. Puis il fait appel à plusieurs peintres et sculpteurs italiens pour finaliser l'œuvre. Cette façade baroque toute blanche aux sculptures sublimes entre deux tours moyenâgeuses ne peut pas laisser insensible. La visite de l'intérieur sera pour un prochain voyage.

DSC02546


La basilique San Lorenzo Maggiore

C'est l'une des plus anciennes églises gothiques de Naples. Elle est située sur l'ancien agora grec qui devient par la suite le forum romain. Du XIIe au XIVe siècle, sa construction et son embellissement sont favorisés par les rois d'Anjou (5) à (7). Elle est attribuée aux Franciscains de la ville.

DSC02509___Basilique_de_San_Lorenzo_Maggiore

Mes photos prises à l'intérieur sont inexploitables. J'en utilise une venant de Wikimédia commons.

San_Lorenzo_Maggiore

Détail de la tombe de l'un des compagnons de Charles D'Anjou décédé à l'arrivée à Naples, dixit Luciano notre guide. Il s'agit d'un réel chef-d'œuvre.

DSC02511


La place et l'église San Domenico Maggiore

Ils sont situées dans le quartier historique appelé "Spaccanapoli". Sur la place, une colonne est surmontée par la statue de Saint-Dominique. Elle est édifiée après la peste de 1656 et achevée en 1737 sous Charles III Bourbon. L'église a été construite entre 1283 et 1324 par Charles II d'Anjou sur les ruines d'une ancienne chapelle. Nous visiterons l'intérieur lors d'un prochain voyage.

DSC02532___piazza_San_Domenico_Maggiore_e_guglia


Le palais royal

La première pierre est posée par les Espagnols en 1600. Ce palais devait être la résidence de Philippe II d'Espagne lors de ses séjours à Naples. Depuis le XVIIe siècle, les intérieurs et extérieurs ont subi de profondes transformations. Le palais a connu tous les styles successifs jusqu'au XIXe siècle. Joachim Murat (10) fait venir du mobilier du palais des Tuileries à Paris. Aujourd'hui c'est le siège de la Bibliothèque Nationale qui abrite entre autres les manuscrits d'Herculanum. La visite de l'intérieur sera pour un prochain voyage.

DSC02550

En 1888, Umberto 1er fait aménager des niches sur la façade pour les statues des plus grands hommes qui ont régné sur la ville. De gauche à droite : Roger II de Hauteville (ci-dessous à droite), Frédéric II de Souabe, Charles 1er d'Anjou (ci-dessous à gauche), Alphonse V d'Aragon, Charles V de Habsbourg, Charles III de Bourbon, Joachim Murat et Victor-Emmanuel II de Savoie.

Charles_d_Anjou   DSC02551___Roger_II_de_Hauteville_dit_Roger_Le_Normand


Galerie Umberto 1er

Construite entre 1887 et 1891, l'architecture est spectaculaire avec son dôme de verre et d'acier. Elle prend le nom du roi d'Italie en place Umberto 1er (1844-1878-1900).

DSC02555

Le sol représente les signes du zodiaque.

IMGP0771   IMGP0772

 


Classement de la ville

Le centre historique de Naples est classé patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995


Notes :

(1) Les différentes périodes de l'histoire de Naples

  • Grecque - du VIIIe siècle à 325 avant J-C,
  • Romaine - de 325 environ avant J-C à 476 après J-C (Romulus Augustule dernier empereur),
  • Byzantine - de 476 à 763,
  • Le duché autonome - de 763 à 1139, le duché de Naples va vivre cinq siècles de prospérité,
  • Normande - de 1139 à 1195,
  • Souabe - de 1195 à 1266,
  • Angevine - de 1266 à 1442,
  • Aragonaise -  de 1442 à 1503 ,
  • Espagnole - de 1503 à 1707, le royaume de Naples est gouverné par des vice-rois espagnols,
  • Autrichienne - de 1707 à 1734,
  • Les Bourbons de 1734 à 1806,
  • Française - de 1806 à 1815,
  • Les Bourbons - de 1815 à 1860,
  • L'unité italienne - de 1860 à aujourd'hui.

(2) Cumes, ancienne citée de la Grande-Grèce située à 12 km à l'ouest de Naples dans le golf de Gaète.

(3) Strabon, historien géographe et philosophe grec, est né en Cappadoce (Turquie actuelle) en 58 avant J-C, et décédé entre 21 et 25 après J-C. Il rédigea une Histoire en 43 volumes. Malheureusement aucun ne nous est parvenu. Puis il entreprit la rédaction d'une Géographie en 17 volumes qui nous est parvenu, exception faite d'une partie du livre VII. A noter que l'Italie figure dans les livres V et VI.

(4) Virgile (70-19 avant J-C), poète et écrivain latin

(5) Charles 1er d'Anjou (1227-1285)  est le fils de Louis VIII le Lion, roi de France, et de Blanche de Castille. En 1246, il épouse Béatrice de Provence. Ses comtés d'Anjou et de Provence ne lui suffisent pas. Il sait que le pape Urbain IV (1195-1261-1264) puis son successeur Clément IV (ca 1200-1265-1268) ont des problèmes avec Naples et la Sicile où règne les Hohenstaufen, leurs ennemis jurés. Charles se met au service de Rome moyennant la promesse de la couronne de ces deux fiefs. Il est d'abord nommé vicaire impérial de Toscane, puis sénateur de Rome le 21 juin 1265. Le 28 du même mois, il est investi roi de Naples dans la basilique Saint-Jean de Latran (voir article). Il lève une armée et renverse Manfred de Hohenstaufen à la bataille de Bénévent en 1266 (ville à 50 km au nord-est de Naples). 

(6) Charles II d'Anjou (1248-1309) dit Le boiteux épouse Marie de Hongrie

(7) Robert d'Anjou dit Le Sage épouse (1277-1343)

(8) René d'Anjou (1409-1480) est le second fils de Louis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon.

(9) Alphonse d'Aragon (ca 1394-1458) dit le Grand ou Le Magnanime épouse Marie de Castille en 1415.

(10) Joachim Murat (1767-1815), Maréchal d'Empire, Grand Duc de Berg et de Clèves (de 1806 à 1808), puis roi de Naples de 1808 à 1815. C'est le beau-frère de Napoléon 1er par son mariage avec Caroline Bonaparte


EN PERPÉTUELLE CONSTRUCTION !